Objectif N° 2

Promouvoir un mouvement de localisation

Vue d’ensemble

Pour GNDR, la localisation ne vise pas uniquement l’acheminement des fonds d’aide humanitaire aux acteurs locaux. Elle comprend des changements structurels aux niveaux local, national et international, où les acteurs locaux (autorités locales, OSC, petites entreprises, communautés les plus exposées) ont la capacité, les ressources et le pouvoir dont ils ont besoin pour décider comment renforcer leur propre résilience.

Le développement durable ne peut se faire sans une direction locale.

Les communautés locales les plus menacées doivent avoir la possibilité de participer, d’influencer et de prendre des décisions sur les politiques et les pratiques de développement tenant compte des risques, car ce sont elles qui sont les plus menacées. Elles ont une connaissance et une expérience essentielles des menaces auxquelles elles sont confrontées et de leurs conséquences, des actions qui contribuent à réduire les risques et des obstacles à ces actions.

Pour les membres de GNDR qui travaillent sur le front des risques de catastrophe, l’idée de localisation est une approche révolutionnaire qui bouleverse la pensée mondiale hiérarchique traditionnelle.

Localisation signifie:

  • Renforcer la capacité des communautés locales en termes de connaissances et de compétences
  • Établir des systèmes et des procédures efficaces en termes de gouvernance et de pratiques de gestion responsables
  • Soutenir un environnement politique favorable pour les gouvernements nationaux/infranationaux, les organismes donateurs, les ONGI et le secteur privé
  • Veiller à l’existence de liens horizontaux entre les acteurs locaux ainsi qu’aux niveaux local, national et international pour engager, influencer, appliquer et renforcer la reddition de compte
  • Transférer des ressources financières pour permettre de joindre les gestes à la parole

Un mouvement de localisation relie les communautés locales dans tous les pays du monde et amplifie leur voix aux niveaux national et international concernés.

Il met l’accent sur le respect des droits humains pour les personnes les plus menacées et reconnaît qu’il existe des connaissances, des compétences et un engagement à tous les niveaux, mais qu’il faut aussi que les communautés locales les plus menacées et les organisations présentes sur le front puissent exercer une influence, avoir accès aux ressources et avoir le pouvoir de prendre des décisions.

Un mouvement de localisation présentant ces caractéristiques est nécessaire pour opérer le changement transformateur qui s’impose pour parvenir à un monde où les personnes les plus exposées au risque seront capables d’éviter que les aléas ne deviennent des catastrophes.

Atteindre notre objectif

Culture

Résultats escomptés

  • Les gouvernements et les ONGI estiment que les OSC locales devraient prendre l’initiative.

Indicateurs de succès :

  • Meilleure compréhension par les gouvernements et les ONGI des avantages de la localisation, telle qu’elle est mesurée par l’enquête auprès des partenaires.
  • Nombre de politiques gouvernementales faisant référence à des données locales sur les risques, tel qu’il peut être mesuré par l’analyse des politiques.

Activités

  • Organisation d’une campagne pour promouvoir l’implication des leaders locaux en soulignant les avantages sociaux et financiers qui peuvent découler d’une prise de responsabilité par les acteurs locaux.
  • Profilage du travail novateur des OSC sur le site Web de GNDR, dans le cadre d’une série Spotlight.
  • Célébrations de preuves mettant en valeur la vaste gamme de données et d’histoires locales que détiennent les acteurs locaux.

Capacités

Résultats escomptés

  • Les OSC locales ont la capacité de diriger et de rendre des comptes aux communautés les plus exposées.

Indicateurs de succès :

  • Augmentation de la capacité de direction des OSC (gestion financière, gestion de projet, intégration de la dimension de genre, compétences de représentation), telle que mesurée par l’enquête annuelle auprès des membres.

Activités

  • Tables rondes avec les donateurs et les OSC locales pour comprendre les réalités sur le terrain et les capacités que les donateurs souhaitent trouver dans les organisations locales.
  • Évaluation et renforcement des capacités institutionnelles des OSC, notamment en ce qui concerne l’accès aux subventions et leur gestion, l’établissement de rapports et l’intégration de la parité homme-femme. Ces résultats peuvent être obtenus par le biais de formations, de webinaires et de mentorats, et nécessiteront la mobilisation et l’échange des capacités existantes entre les membres et les partenaires.
  • Organisation d’ateliers de planification de l’action locale et recherche de fonds pour aider les acteurs communautaires à analyser les données et concevoir de petits projets..

Structures

Résultats escomptés

  • Les OSC locales disposent d’un environnement favorable à la prise de direction des opérations.

Indicateurs de succès :

  • Sensibilisation accrue des donateurs aux OSC locales individuelles et à leur travail, telle qu’elle est mesurée par l’enquête auprès des partenaires.
  • Nombre de donateurs révisant leurs exigences en matière de rapports pour faciliter la tâche des organisations locales, tel qu’il peut être mesuré par l’enquête auprès des partenaires.
  • Nombre de politiques gouvernementales qui définissent clairement les rôles des acteurs locaux, tel qu’il peut être mesuré par l’analyse des politiques.

Activités

  • Création et promotion d’espaces permettant aux acteurs locaux et mondiaux de se rencontrer lors d’événements de mise en relation, aussi bien présentiels qu’en ligne.
  • Augmentation de la visibilité des membres et de leur travail grâce aux médias sociaux, aux séries Spotlight et à une meilleure image de marque en tant que GNDR.
  • Conception d’une initiative de plaidoyer demandant une simplification des exigences de rapport des donateurs, et des politiques pour définir les rôles et les responsabilités des acteurs locaux.

 

Reddition de compte

Résultats escomptés

  • Les acteurs mondiaux et nationaux rendent des comptes sur la localisation.

Indicateurs de succès :

  • Nombre de personnes ayant accès à des systèmes de suivi de localisation, mesuré par Google Analytics.

Activités

  • Suivi de l’inclusion des acteurs locaux par le biais de notre programme Vues du front.

Impact

À quoi ressemblera le succès ?

Augmentation du nombre d’acteurs locaux qui reçoivent des fonds et se voient confier des responsabilités décisionnelles par des gouvernements et des institutions multilatérales

Quels moyens de mesure ?

Indicateur(s) quantitatif(s) :
  • Augmentation du pourcentage de membres provenant des communautés les plus à risque qui disent pouvoir accéder aux ressources pour la RRC
  • Augmentation en pourcentage du nombre d’acteurs locaux qui déclarent avoir leur mot à dire dans les processus décisionnels de résilience
Indicateur(s) qualitatif(s) :
  • Récits de collaboration provenant de toutes les régions de GNDR
Source(s) :
  • Sondage annuel auprès des membres
  • Enquête VdF organisée à l’échéance de la stratégie
Base(s) de référence :
  • 22% des membres de la communauté disent pouvoir accéder à des fonds, avec certaines limitations, occasionnellement, ou facilement (VdF 2019)
  • Seulement 16 % ont l’impression de participer à l’évaluation des menaces, la préparation des politiques et des plans, et la prise de mesures pour réduire les menaces (VdF 2019)

Photos

Photo (première) : Diego Alejandro Bravo Majin

Photo (deuxième) : Jjumba Martin/GNDR

Photo (troisième) : Lambert Coleman

Télécharger la stratégie complète

Le document stratégique complet de GNDR est disponible en format PDF, en quatre langues.

Pour en savoir plus sur le travail de notre réseau mondial, rendez-vous sur notre site web principal.

Nos soutiens

Ce site a été rendu possible grâce aux généreuses contributions de la Direction suisse du développement et de la coopération, et de l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement.

Share This